Préparer sa maison pour l’hiver : quand économies et écologie font bon ménage!

Préparer sa maison pour l’hiver : quand économies et écologie font bon ménage!

Maison unifamiliale, semi-détachée, appartement… Nous avons tous des rituels annuels à observer, basés sur le type de bâtiment que nous habitons. À l’extérieur, il faut vérifier le toit, les gouttières, les sorties d’air (hotte de cuisine, etc.); à l’intérieur, on pense aux portes et fenêtres, aux échangeurs d’air, aux plinthes… Mais qu’en est-il de votre système de chauffage? Subissez-vous des variations de température l’hiver? Votre facture d’électricité ou de gaz/mazout/bois vous semble-t-elle inadéquate?

Car évidemment lorsque l’on parle d’économies d’énergie on pense toujours aussi à économies d’argent! Savez-vous qu’au Québec, lorsque les températures descendent en dessous de -12 degrés Celsius, le prix de l’électricité au kWh augmente sensiblement? Un système de chauffage uniquement électrique est donc, dans bien des cas, inapproprié.

Chauffage écoénergétique : est-ce vraiment rentable?

Changer ou améliorer son système de chauffage implique évidemment certains coûts. Il est donc important de bien évaluer vos besoins et de faire affaire avec un spécialiste qui pourra vous conseiller en toute objectivité.

À titre de comparaison par rapport à un système uniquement électrique, un système géothermique pourrait faire baisser votre facture d’électricité de 60% et être rentabilisé en 10 ans. Le système biénergie quand à lui vous permet d’économiser des centaines de litres de mazout et de profiter des tarifs d’électricité lorsqu’ils sont au plus bas.

La géothermie

La thermopompe géothermique tire profit de la température contenue dans le sol pour climatiser un bâtiment en été et le réchauffer en hiver. Cette technologie est basée sur le fait qu’il est bien plus économique et écologique d’extraire la température du sol que d’en produire. Le système géothermique envoie un liquide dans un tuyau sous terre, à l’aide d’une pompe, qui peut soit extraire la chaleur du sol pour la redistribuer dans un bâtiment, soit extraire la chaleur des bâtiments pour la retransmettre dans le sol. De plus cette technologie est adaptable à tous types de constructions, neuves ou non.

Le chauffage bi-énergie

Avec ce type de chauffage, il s’agit d’utiliser l’électricité comme source principale de chauffage combinée à un autre combustible comme le mazout ou le gaz. Les économies d’énergies sont évidentes dès la première année car avec un système bi-énergie, vous profitez d’un tarif d’électricité réduit. Si la température tombe sous un certain seuil (le fameux -12 degré Celsius), le chauffage d’appoint prend la relève.

Pour conclure…

Changer de système de chauffage peut donc non seulement vous faire faire de grandes économies, mais aussi rendre votre maison un peu plus verte. Bon pour le portefeuille et bon pour la planète!

Par contre comme nous le mentionnions plus haut, cela entraine nécessairement des coûts plus ou moins élevés. Il est donc important de bien évaluer vos besoins et de faire affaire avec un spécialiste qui pourra vous conseiller en toute objectivité.

Alors cet automne, tout en sortant les manteaux d’hivers et en calfeutrant vos fenêtres, pensez à évaluer votre consommation d’énergie et surtout votre niveau de confort en hiver comme en été. Car en dehors des considérations écologiques et monétaires, c’est bien de cela qu’il s’agit non?